#1 Les Essenti’ailes du yoga: pourquoi respirer par le nez en yoga?

Pourquoi respire-t-on par le nez en yoga?

Pour ce premier article, j’aimerai vous partager un fondamental du yoga: La respiration…par le nez! Mais pourquoi vous demande-t-on d’inspirer et surtout d’expirer par le nez dans vos cours de yoga?

Nous respirons naturellement…Et heureusement! Sans avoir à y penser. La respiration fait partie des fonctions autonomes de notre organisme comme la circulation sanguine. Mais à la différence de celle-ci, nous pouvons contrôler ,notre respiration. C’est la seule fonction de l’organisme qui est à la fois autonome et volontaire. Par la volonté nous pouvons réguler notre rythme respiratoire: allonger ou écourter les inspirations ou les expirations; suspendre notre souffle mais aussi choisir de respirer par la bouche ou par le nez.

Alors pourquoi choisit-on de respirer par le nez en yoga? Y-a-t-il vraiment un bénéfice à respirer par le nez?

Je vois 6 bonnes raisons de respirer par le nez:

  1. Filtrer l’air ambiant
  2. Réchauffer l’air entrant
  3. Humidifier l’air entrant
  4. Maîtriser son souffle
  5. Améliorer l’oxygénation du sang
  6. Faire circuler l’énergie

Filtrer l’air ambiant

La muqueuse nasale est la 1ere ligne de défense du système immunitaire. Elles contient des cellules qui produisent du mucus. Ce mucus piège les substances externes voir pathogènes et les cils vibratoires qui tapissent cette muqueuse déplacent le mucus ainsi chargé vers le pharynx pour l’éliminer.

Ce système de filtre permet de purifier l’air avant qu’il n’arrive dans les poumons, afin qu’il soit purifié des poussières, pollens, bactéries et virus environnants.

Réchauffer l’air entrant

Le trajet de l’air entrant par les narines pour aller vers les poumons est plus grand que s’il passait par la bouche. cela permet de réchauffer l’air ambiant afin de le rapprocher de la température du corps lorsqu’il atteint les poumons.

Humidifier l’air entrant

Au cours de son trajet des narines, puis dans les fosses nasales, et en arrière de la gorge, l’air se charge en humidité pour être mieux toléré dans les poumons.

Maîtriser son souffle

Respirer par le nez permet d’affiner sa respiration. On inspire en moins grande quantité que par la bouche donc on doit inspirer plus longtemps. cela allonge la durée d’inspiration et a un effet immédita sur le mental.Le passage de l’air par les narines stimule le nerf pneumo-gastrique qui apporte au cerveau les informations sur l’air (température, humidité…). La communication s’en trouve améliorée et le cerveau équilibre plus justement l’homéostasie du corps.

Une meilleure oxygénation

L’inspiration étant plus longue, le temps de contact entre l’oxygène de l’air et le sang est augmenté ce qui permet une meilleure oxygénation du sang et donc de tout le corps.

Faire circuler l’énergie

Énergétiquement le corps est traversé par un réseau de nadis (canaux énergétiques) dont 2 principaux: Ida et Pingala qui jouent un rôle majeur dans la circulation de l’énergie. Ces deux nadis passent au niveau de chaque narine: Ida dans la narine gauche et Pingala dans la narine droite. respirer par le nez permet d’activer ce réseau énergétique et d’améliorer la circulation de l’énergie dans notre corps.

 

Voilà 6 bonnes raisons d’écouter votre professeur lorsqu’il vous demande de respirer par le nez!